News

Plan de la route pour accéder au site du Bois du Luc

Des travaux sont en cours à la rue Liébin (en rouge sur le plan). Nous vous proposons deux itinéraires, un en jaune pour tous les jours sauf le vendredi (marché place du souvenir) et en un vert pour le vendredi.

news-map

Votre Visite

Accès

En voiture ou en car

Sur l’E19/E42 (autoroute Bruxelles-Mons-Paris), prendre la sortie n°21 (Le Roeulx) en direction d’Houdeng-La Louvière. Passer sous le pont canal et continuer sur la Chaussée du Pont du Sart. Au premier feu, prendre à droite puis continuer toujours tout droit sur la rue Joseph II, la rue Grand Peine, la rue Liébin, la rue de l’Hospice, la rue du Quinconce et enfin la rue Sainte-Barbe. Arrivé à la rue Sainte-Barbe, vous trouverez les « carrés » (maisons ouvrières jaunes) sur votre droite. Au coin des carrés, prendre à droite. Vous arriverez à l’Écomusée (rue Saint-Patrice). Possibilité de parking pour les voitures et les cars dans la rue Saint-Patrice.

Données GPS : La Louvière, rue Saint-Emmanuel.

Coordonnées géographiques : 50.470.289 de Latitude et 4.150.236 de Longitude

En transport en commun

Train: s’arrêter à la gare de La Louvière-Centre et La Louvière-Sud. www.belgianrail.be

Bus: le bus n°37 dessert la gare de La Louvière-Centre et de La Louvière-Sud en direction de Bois-du-Luc. www.infotec.be

PLANIFIEZ VOTRE VISITE

La visite du Bois-du-Luc

L’ensemble du village ouvrier est arpenté, du bureau du Directeur à la Fosse Saint-Emmanuel.

Une authentique maison de la cité ouvrière est visitée et tous les aspects de la vie sociale et du fonctionnement paternaliste développé par la société du charbonnage sont explorés au rythme d’une agréable balade.

Réservation

Écomusée

Quelle est la différence entre un musée et un Écomusée ? Pourquoi cette particule « Éco » (milieu) qui fait de l’Écomusée un musée d’une autre portée ?

L’Écomusée est une forme de musée qui jaillit dans le contexte turbulent de mai 68 répondant à une crise des musées. « La Joconde au métro » tel est le slogan de ceux et celle qui se sont élancés contre les bastions de la culture où les musées jouent un rôle strict de conservateur, d’une institution, froide et immuable, qui ne vit pas au rythme de son temps et qu’il faut détruire et brûler.

L’Écomusée est avant tout l’histoire d’une revendication. Celle d’une utopie qui veut une culture proche des préoccupations de la population. Population qui est au cœur de musées. Les Écomusées apparaissent dans des territoires en mutations (exode rural, déclin industriel,…). Ils s’ouvrent au milieu (éco) qui les accueille. Une révolution copernicienne s’opère… La collection du musée n’est plus constituée par une caverne d’Ali Baba d’objet plus ou moins précieux qui sont présentés dans des vitrines ou qui dorment dans des réserves.

Ainsi, à Bois-du-Luc le musée n’est pas circonscrit à quelques salles mais comprend les ateliers, le bureaux, la fosse, la cité, l’hospice, les terrils, le parc… tout un ensemble qui continue à vivre, à assumer d’autres usage non muséaux

MODALITÉS

Fermé le lundi

De mai à la fin octobre En semaine: ouvert de 9h à 17h les week-ends et jours fériés: ouvert de 14h à 18h

Départs des visites En semaine : de 9h à 15h visite libre avec audio-guides Les week-ends et jours fériés visites guidées à 14h et 16h et visites audio-guidées de 14h à 16h

De novembre à la mai En semaine : accueil ouvert de 9h à 17h visite libre avec audio-guides de 9h à 15h Fermé les week-ends et jours fériés Possibilité de suivre une visite guidée toute l’année sur réservation

Le site est partiellement accessible aux personnes à mobilité réduite.

Pour les groupes, visites entièrement guidée sur réservation uniquement.

Terminal de paiement disponible.

Veuillez prévoir des vêtements adaptés aux saisons. Vous pénétrez dans un site industriel authentique dont la plupart des bâtiments ne sont pas chauffés.

Merci de votre compréhension.

Tarif:

Audioguides en Français, Néerlandais, Anglais et Italien – 9€.

Visites guidées :
● -6 ans gratuit

● 6-18 ans 6€/pers. groupe et individuel

● 19-59 ans 11€ individuel, 10€/pers. groupe

● +60 ans 10€/pers. groupe et individuel

● Forfait famille audio-guides (2 adultes + 2 enfants) 22€

JOURNÉES SPÉCIALES

Les 1ers dimanches du mois de mai à octobre :

L’Écomusée du Bois-du-Luc participe à l’opération de la gratuité des 1ers dimanches du mois. Dans ce cadre, nous vous proposons une balade du village minier (cité et bureaux) qui commence à 15h sur réservation uniquement.

Réservation

Visites Combinées

Tarifs préférentiel Renseignements 0032(0)64 28 20 00

Brasserie Saint-Feuillien                               Le Bois du Cazier                                          Canal du Centre

                  

Musées aux Alentours

musee01
musee03
musee02
musee04

Site Minier

Tour d'Horizon

UN SITE CHORALE

Le site de Bois-du-Luc recouvre l’ensemble des réalisations techniques et sociales de l’une des plus anciennes houillères de Wallonie : la Société des Charbonnages du Bois-du-Luc. Une Société qui se démarque du paysage industriel par sa longue histoire (1685-1973), mais aussi par ce qu’elle nous a laissé comme legs ici même au Bois-du-Luc, là où a été conçu à l’aube de la Révolution industrielle un modèle complet de village industriel: le all-inclusive charbonnier.

C’est en 1846 que la Société des Charbonnages du Bois-du-Luc ouvre la Fosse Saint-Emmanuel. C’est là que vous découvrirez les rouages du fonctionnement d’un charbonnage, les mutations technologiques, les dangers qui guettent le mineur, les conditions de travail des hommes, des femmes et des enfants. Bois-du-Luc est aussi le récit des travailleurs issus d’horizons proches et lointains qui se relate en ces lieux uniques. Des travailleurs belges, italiens, maghrébins, turcs, grecs, espagnols, polonais, etc., qui forment une communauté, celle des « Gueules noires ». Dans le prolongement de la fosse, les bureaux et ateliers de production complètent le charbonnage dans un modèle de gestion autosuffisant. Halte sous les portes à guillotines, redoutables donjons bâtis à la suite d’une importante grève, qui trouble, en cette fin du 19e siècle, la « tranquille cité du Bois-du-Luc ».

Ainsi, de la cité naît un village, où les ouvriers se logent (cité), se nourrissent (épicerie, boucherie), se soignent (hospice, hôpital), se délassent (salle des fêtes, kiosque, arsenal de loisirs), s’éduquent (écoles, bibliothèque) et prient (église sainte Barbe) dans un microcosme que vous pourrez explorer encore aujourd’hui. Un site patrimonial exceptionnel, qui vous permet de palper concrètement ce que recouvre l’idée du paternalisme.

Focus

la première pierre

Le 4 décembre 1923, le Prince Léopold pose la première pierre du charbonnage de Beaulieu à Havré.

focus01

Unesco

BOIS-DU-LUC, NOUVELLE MERVEILLE DU MONDE

Blegny-Mine, Le Bois du Cazier, Bois-du-Luc et le Grand-Hornu, quatre sites miniers de Wallonie qui ont été inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO lors de la 36e session tenue  à Saint-Pétersbourg en juillet 2012.

Des conditions de travail à l’habitat, de la genèse de l’aventure charbonnière aux relations de pouvoirs, des luttes sociales aux avancées technologiques, des parcours migratoires des travailleurs aux brassages culturels engendrés par la mine… ces quatre sites forment un microcosme unique au monde.

Deux critères permettent de mesurer cette valeur universelle et exceptionnelle, en particulier au Bois-du-Luc, témoignage d’une conservation exemplaire, de l’ère industrielle.
whc.unesco.org

unesco09-logo

critères UNESCO

Petit détour nécessaire sur les deux critères qui ont permis le classement de quatre sites miniers.

Critère II | Témoigner d’un échange d’influences considérable pendant une période donnée ou dans une aire culturelle déterminée, sur le développement de l’architecture ou de la technologie, de la planification des villes ou de la création de paysages.

C’est le cas du site minier du Bois-du-Luc qui traduit toutes les facettes de ce que fut l’ingénierie au carrefour des 19e et 20e siècles tant sur le plan technique que social. De l’introduction de la machine à vapeur à la construction d’un modèle de village ouvrier complet et autonome. De la révolution technologique à la révolution sociale, il n’y a qu’un pas !

Critère IV  | Offrir un exemple éminent d’un type de construction ou d’ensemble architectural ou technologique ou de paysage illustrant une ou des périodes significative(s) de l’histoire humaine.

Si les quatre sites miniers majeurs de Wallonie sont complémentaires les uns par rapport aux autres, ils le sont aussi à l’échelle internationale. Les sites miniers majeurs de Wallonie viennent enrichir le maillage des complexes, patrimoniaux et paysagers, les plus exceptionnels de l’ère industrielle (Zollverein, New Lanark, Blaenavon, etc.).

Autres Sites classés Patrimoine mondial

patrimoine01
patrimoine02
patrimoine03
patrimoine04

Nos Soutiens

soutiens11
soutiens04
soutiens07
soutiens05
soutiens06
mons2015

Nos Partenaires

soutiens10
soutiens08
logoICI

Pédagogie

Activités pédagogiques à destination des scolaires

À la découverte

Destination « Bois-du-Luc », jeu de piste à la découverte de la cité Bosquet-ville :
Au travers d’un jeu de piste, les élèves sont amenés à découvrir les différentes infrastructures composant la cité du Bois-du- Luc. Ils devront faire preuve d’un grand sens de l’orientation et de déduction afin de résoudre les énigmes qui les mèneront de la cour des ateliers à l’hospice en passant par l’église et l’hôpital.

Infos
Durée : 2h
Âge : 10-14 ans
Capacité : max. 60 élèves
Prix : 1€/élève Activité en autonomie

Sur les pas d’un djambot, petit mineur à Bois-du-Luc.
Devenez le temps d’une visite un petit djambot, vivez la journée d’un mineur et découvrez le village ouvrier, les conditions de travail au fond et le quotidien des habitants de la cité minière. Fabriquez votre propre lampe de mine ou initiez-vous en découvrant une classe « 1900 » au maniement de la plume et de la touche.
Activité animée par l’équipe pédagogique de l’Écomusée et du Musée de la Mine Robert Pourbaix.

Infos
Durée : 3h
Âge : 6-12 ans
Capacité : contactez-nous
Prix : 7,50€/élève (visite et boisson)
Visite guidée

Raconte-moi la mine…
En complément de votre visite du site du Bois-du-Luc, nous vous proposons une rencontre avec un ancien mineur. Au travers d’un échange, préparé au préalable par les élèves en classe, ceux-ci découvriront les conditions de vie et de travail dans la mine ainsi que, le cas échéant, l’arrivée en Belgique de cet ancien mineur, témoin privilégié.

Infos
Durée : 1h30
Âge : 11 ans et +
Capacité: max. 30 élèves
Prix : 2€/élève
Activité animée

Approfondir le théme UNESCO

Unesco kesako ?
Depuis 2012, le site minier du Bois-du-Luc est reconnu Patrimoine Mondial par l’UNESCO avec trois autres sites miniers majeurs de Wallonie : le Grand-Hornu, le Bois-du-Cazier et Blegny-Mine. Mais que recouvre cette notion de « patrimoine », « mondial »? Quels sont les enjeux de la conservation d’un exemple tel que celui du Bois-du-Luc ? Après avoir découvert la notion de patrimoine au travers de deux films réalisés par l’UNESCO, les élèves partent à la recherche de la singularité du patrimoine, du quotidien, de la cité minière du Bois-du-Luc reconnue comme exceptionnel et universel.

Infos
Durée : 2h
Âge : 10-14 ans
Capacité : max. 60 élèves
Prix : 2€/élève
Activité animée

parcourir L’ENVIRONNEMENT

Les terrils, un monde à part entière à explorer.

La deuxième vie du terril :
Découvrez avec votre classe le terril Albert 1er de Saint-Vaast d’une manière alternative et ludique grâce à notre mallette pédagogique renfermant tout le matériel nécessaire à l’exploration de la faune, de la flore et du paysage de ce biotope particulier. Lieu idéal pour appréhender la notion de paysage industriel, il est aménagé et propose une vue sans égale sur la région environnante.

Infos
Durée et activités à consulter dans le dossier terril.
Capacité : max. 30 élèves/ malle
Âge : 10-14 ans
Prix : 1€/élève + 20€ location
Activité en autonomie

BON À SAVOIR

● Notre site a une capacité maximale de 120 personnes. Les activités proposées peuvent être réalisées avant ou après une visite du site.

● Une cafétéria est disponible sur réservation et moyennant la consommation d’une boisson (1,50€/boisson).

● Les installations ne sont pas chauffées et une partie de la visite se fait en extérieur, pensez à vous habiller chaudement.

● Pour plus de flexibilité, veillez à réserver deux semaines à l’avance.

Nouveau en 2015 combiné pédagogique en partenariat avec les Voies d’Eau du Hainaut : croisière guidée sur le Canal du Centre historique, au départ de l’Ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu combinée à une activité au choix à l’Écomusée.

dossier pédagogique

Téléchargez notre Dossier pedagogique 5e et 6e primaires et 1er degré de l’enseignement secondaire

Ressources

Programme Scientifique

La Recherche

L’Écomusée mène depuis sa création une politique scientifique qui se traduit par un faisceau d’actions (publications, expositions, conférences, etc.) et de collaborations (Arching, ICI, La Louvière 2012, etc.) lui permettant de mettre en valeur les fonds et collections qu’il conserve.

Ainsi, le projet européen « Arching » (2010-2012), a mis en exergue les archives d’entreprises et l’ingénierie européennes ayant été actives dans les territoires de l’arc sud-est méditerranéen entre 1860 et 1970. Deux expositions et une publication ont ainsi mis à l’honneur le fonds d’archives Baume & Marpent par le biais des réalisations en Égypte de la société de construction métallique hainuyère.

Autre projet européen et transfrontalier, l’Itinéraire de la Culture Industrielle, ou l’ICI (2008-2012) qui explore l’expérience industrielle, technique et sociale de territoires belges et français au travers des témoignages de diverses natures ( cité, œuvres d’art, etc.) et des routes qui longent le sillon charbonnier commun aux deux pays. Une carte de découverte, un carnet d’exploration, un guide multimédia mobile, une exposition, etc., sont autant d’actions auxquelles l’Écomusée s’est associé dans l’ICI.

En outre, l’équipe scientifique de l’Écomusée poursuit ses différentes missions de conservation et d’inventoriage de ses ressources documentaires inépuisables qui enrichissent de jour en jour les connaissances sur l’histoire industrielle de la Wallonie. Le fruit de tout ce travail scientifique est palpable au travers notamment de nos publications que vous retrouverez en cliquant sur le bouton « Boutique ».

Boutique
logoICI

Contributions

contributions01

Feuerländer. Regions of vulcans

Article(s) : Der Arbeiter im Werk. Page(s) : 235 à 247
Auteur(s) : Karima Haoudy
Édition : Ashendorff Verlag
Année de publication : 2010
Nombre de pages : 544

contributions02

Mémoires d'Orient. Du Hainaut à Heliopolis

Article(s) : De la Haine aun Nil, ou sur les traes du géant industriel Baume & Marpent – Réminiscence orientales en Hainaut: le château de bouly, une singulière demeure directoriale.
Page(s) : 279 à 288 – 393 à 406
Auteur(s) : Karima Haoudy
Édition : Musée royal de Mariemont
Année de publication : 2010
Nombre de pages : 540

contributions03

Manifesta 9. The deep of the modern - A Subcyclopaedia

Article(s) : Manuel Durán – Livrets des ouvriers mineurs du Bois-du-Luc
Page(s) : 97 à 98 – 100 à 101
Auteur(s) : Karima Haoudy
Édition : Musée royal de Mariemont
Année de publication : 2012
Nombre de pages : 320

contributions04

Les Voies Navigables en Hainaut

Article(s) : Le Canal du centre
Page(s) : 77 à 80
Auteur(s) : Isabelle Sirjacobs
Éditions : Hannonia et Province de Hainaut
Année de publication : 2012
Nombre de pages : 117

contribution05

Soignies et sa région dans la Grande guerre

Article(s) : Les industries sonégiennes durant la grand guerre
Page(s) : 125 à 139
Auteur(s) : Isabelle Sirjacobs
Édition : Cercle Royal d’Histoire et d’Archéologie du Canton de Soignies
Année de publication : 2014
Nombre de pages : 408

Archives et collections

Archives

L’Écomusée a sauvegardé plus de 1500 mètres d’archives. Que représentent 1500 mètres ? Une distance qui, dans notre réalité, condense des faisceaux d’expériences qui ont gravité autour du monde du travail : de l’ingénieur à l’ouvrier, du marché local à l’exportation mondiale, du travail à domicile au géant international, de la création de l’entreprise familiale à la liquidation du groupe multi sectoriel… L’utilité de ces 1500 mètres d’archives n’est pas réservée à la prospection historique puisqu’elle concerne directement les acteurs de notre société, qu’ils soient ouvrier, technicien, ingénieur, ou tout simplement curieux. Pour ces raisons, nous travaillons – avec cœur et vigueur – à l’implantation d’un centre d’archives au sein même du site. Un centre qui serait l’un des outils mis en œuvre par l’Écomusée pour encourager la transmission de ce Patrimoine à valeurs à durée indéterminée.

Inventaires en ligne: www.pallas.be

De 2010 à 2012, l’Écomusée a bénéficié du soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour mener plusieurs campagnes de numérisation dans le cadre du plan de Préservation et d’exploitation des patrimoines (plan Pep’s). Initié dans le but de préserver, de valoriser et de rendre plus accessible les témoignages de la diversité culturelle, le plan Pep’s a permis la numérisation de plusieurs milliers de documents issus des fonds et collections de l’Écomusée: archives, plans, clichés sur verre, ouvrages, etc. Une partie de ces ressources est désormais visible par le biais du portail www.numeriques.be

Collections

La collection de l’Écomusée de Bois-du-Luc est formée de deux ensembles. Le premier ensemble hérite de l’ancienne activité du site du Bois-du-Luc qui regroupe les objets et surtout les archives qui embrassent la mémoire du charbonnage du Bois-du-Luc. Le deuxième ensemble est constitué par les opérations de sauvetage et de collecte menées par l’Écomusée dès 1984. A côté de ce patrimoine industriel, a été constitué un fonds important de pièces relatives à la vie quotidienne : loisirs, vie domestique, folklore, artisanats, etc.
Nos collections sont formées juste avec des dons de la population locale, comme l’entend le principe d’un « Écomusée ». Au-delà des témoignages matériels et immatériels, la première collection est, naturellement le site et  le village ouvrier dont la conservation est exemplaire.
Les collections font l’objet d’un inventaire numérisé qui a été initié sous l’impulsion du réseau AICIM (Accès Informatisé des Collections des Institutions Muséales) : www.aicim.be

CENTRES D'ARCHIVES au Bois-du-Luc

centre_bdl02

Sauvegarde des Archives Industrielles du Couchant de Mons

Tel: 064 84.20.48

centre_bdl03

Musée de la Mine Robert Pourbaix

Tel: 064 22.54.48

centre_bdl01

Les Archives de la Ville & du CPAS de la Louvière

Tel: 064 21.39.82

Autres Centres d’Archives

centre01
centre02
centre03
centre04

Agenda

EN 2016, à Bois-du-Luc

mineurs-et-savants
bdl-au-fil-du-temps
JFun_Page1

DES MINEURS ET DES SAVANTS

Site minier du BOIS-DU-LUC : AU FIL DU TEMPS

JOURNÉE FUN

Enregistrer

Du 22 mai au 22 août 2016


Cette exposition réalisée par le Centre d’Histoire des Sciences et des Techniques (Liège) met en exergue les liens tissés entre l’exploitation charbonnière wallonne et le monde scientifique dans les domaines variés que sont la chimie, la paléontologie, la géologie et les sciences de l’ingénieur. Durant près de 200 ans, mineurs et savants ont échangé savoir et savoir-faire au profit d’une industrialisation toujours plus performante. Une histoire à découvrir au Bois-du-Luc du 22 mai au 22 août 2016.

Accessible de 9h à 17h du mardi au vendredi ; week-end et jours fériés de 14h à 18h.

Entrée libre

Du 1er juillet au 31 août 2016


Le 20 juin 1996, le site minier du Bois-du-Luc est classé comme ensemble architectural exceptionnel par la Région wallonne. 20 ans plus tard, les différents partenaires présents sur le site minier honorent cette première reconnaissance officielle en proposant une exposition représentative des charbonnages qui continue à vivre grâce à la sauvegarde et à la valorisation de ce patrimoine industriel depuis la cessation de ses activités le 30 juin 1973.

Du 1 juillet au 31 août 2016. Accessible de 9h à 17h du mardi au vendredi ; de 14h à 18h, le week-end et les jours fériés.

Entrée libre

Dimanche 15 août 2016


Venez visiter le site minier du Bois-du-Luc avec votre marmaille. Des animations pour toute la famille sont au programme de cette journée : visites interactives, histoire contée du tout nouveau livre « Belle-Fleur » plongeant une petite fille dans l’univers de la mine, chasse aux trésors, balade sur le terril, jeux anciens et présence du Food Truck : « Au Grand Gourmand ». De 10h à 18h.

Informations à resa@ecomuseeboisduluc.be

Forfait famille (2ad+2enf) : 22 € comprenant une visite guidée et/ou audioguidée, l’entrée aux activités. PASS PROMO en prévente : 19 € (valable jusque fin octobre 2016).

2016

trans-fer-bandeau
sainte barbe
visite nocturne-le puits d'exhaure

WALLON EN SUÉDE

Enregistrer

JOURNÉE DU PATRIMOINE

Enregistrer

VISITE NOCTURNE

Enregistrer

Enregistrer

Du 26 août au 10 novembre 2016


Vernissage le 25 août 2016 à 18h30

L’Atelier de l’Imagier et Bois-du-Luc proposent une exposition internationale sur l’expérience industrielle des wallons en Suède ; une histoire qui mènera le visiteur du 17e siècle à nos jours. Présentée en exclusivité sur l’ancien site minier du 25 août au 10 novembre 2016, elle traversera ensuite la mer Baltique pour rejoindre le Musée du Travail de Norrköping à 200 kilomètres au sud de Stockholm. Cette page d’histoire originale et peu connue est retracée au travers d’un patrimoine archivistique d’exception par des moyens techniques résolument modernes alliant photographies, projections numériques, vidéos, tablettes tactiles…

Le point de départ de cette exposition, c’est le destin de wallons partis s’installer en Suède au 17e siècle. Ces wallons emmènent avec eux leur savoir-faire et leurs techniques de maîtres de forge et vont participer à la renommée de l’industrie métallurgique suédoise.

L’exposition Trans-Fer & Savoir-Faire met à l’honneur la valorisation des collections grâce à une mise en scène orchestrée par l’Atelier de l’Imagier qui fait la part belle aux collections photographiques de plusieurs musées dont celui du Bois-du-Luc. C’est notamment au travers de plaques de verre numérisées et remastérisées que vous pouvez (re)découvrir l’épopée industrielle de la Wallonie, cette deuxième puissance économique mondiale au 19e siècle.

 L’exposition propose aussi des photographies contemporaines comme celles de ces descendants des « Valloners » et de surprenantes créations numériques réalisées à partir de documents d’archives.

 Infos pratiques :
– Cour des ateliers du Bois-du-Luc, 2b rue Saint-Patrice, 7110 Houdeng-Aimeries.
– Tous les jours sauf le lundi de 9h à 17h en semaine et de 14h à 18h les week-ends et jours fériés.

Entrée : 5€ par personne / 4€ enfants et séniors

10 et 11 septembre 2016


Sainte-Barbe, barbue ou pas ?
Venez (re)découvrir l’ancien site minier du Bois-du-Luc au travers du thème de Sainte Barbe.
Entre protection et adoration, symbolique et représentation, c’est un tout autre point de vue sur la vie quotidienne des travailleurs qui vous sera présenté lors du weekend des Journées du Patrimoine.
La visite sera ponctuée par une halte dans l’église dédiée à la Sainte patronne où les membres du Conseil de la Fabrique d’église commenteront une courte visite des lieux, révélant quelques pièces maitresses conservées à l’abri des regards.
En lien avec ce weekend, du 10 septembre au 9 octobre, une exposition temporaire : « Sainte-Barbe dans tous ses états », vous fera découvrir le mythe primaire de Sainte Barbe : de la légende dorée au dictionnaire des Saints facétieux, sans oublier l’histoire des célèbres vierges barbues. Une collection d’objets vous attend dans nos locaux.
Bois-du-Luc est également inscrit dans un circuit de découverte du thème des Journées du Patrimoine avec le Centre Keramis et le Musée royal de Mariemont.

– Ouverture : samedi et dimanche de 10h à 18h
– Visites guidées : samedi et dimanche à 10h30, 14h et 16h (± 1h15)
– Animation : expo sainte Barbe dans tous ses états

Information : info.boisduluc@gmail.com

Entrée libre

Dimanche 15 août 2016


Le vendredi 28 octobre 2016, dès 19 heures, l’Écomusée du Bois-du-Luc organisera sa désormais traditionnelle visite nocturne. A cette occasion, on pourra découvrir les ateliers de surface (ateliers de travail du bois et du métal), le bureau directorial de l’ancienne société minière, l’habitat traditionnel du mineur et le siège d’extraction Saint-Emmanuel. Nouveautés pour cette année : la mise en fonctionnement de certaines machines (étau limeur, foreuse radiale, etc.) et un accompagnement musical mettant en évidence les chants ouvriers mis en avant lors des grèves ou des fêtes populaires. La visite se terminera à la cafétéria par la dégustation de la traditionnelle soupe de potiron, « Halloween » oblige (un bol gratuit par participant).

Réservation souhaitée mais non obligatoire. adewier.ecomuseeduboisduluc@gmail.com

Entrée : 6 € par personne

2016

agenda-07-LOGO-EMC2-

E=MC2

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Du 12 septembre au 16 décembre 2016


E=MC2 est un projet financé par le Fonds Social Européen et l’Initiative pour l’Emploi des Jeunes. Son but principal est d’encourager la (re)mise à l’emploi des jeunes. À destination des jeunes de 18 à 24 ans qui ne sont ni étudiants, ni stagiaires, ni employés, il s’agit d’une (pré) formation permettant de découvrir la diversité des métiers des musées.
Le projet est développé par un réseau de plusieurs partenaires.

La formation aborde 5 axes :
– Découverte des musées
– Métiers des musées
– Technologies numériques
– Organisation d’évènements
– Accompagnement individuel

Où et quand ?
La formation se donnera majoritairement au Musée royal de Mariemont. et se déroulera du 12 septembre au 16 décembre 2016 : 7 semaines d’apprentissage et 6 semaines de stage en musée.
Les modules seront organisés du lundi au vendredi (sauf mercredi) de 8h30 à 16h. Une intervention forfaitaire de 10€ par jour est octroyée aux participants.

3 séances d’informations sont organisées :
– le 23 août à 14h – Centre Keramis à La Louvière
– le 26 août à 10h – Centre Keramis à La Louvière
– le 1er septembre à 10h30 – Musée Royal de Mariemont

 Infos :
Coordinateurs de formations
– Clémentine Hemeryck – 0477/44.89.56 clementine.hemeryck@musee-mariemont.be
– Maxime Callewaert
maxime.callewaert@musee-mariemont.be

Entrée libre

Boutique

Livres

livre05
livre01
livre04
livre02

Carnet d'exploration de l'ICI

Auteur(s) : Karima Haoudy et Rubens Jacquel (coord.)
Édition : Écomusée du Bois-du-Luc
Année de publication : 2011
Nombre de pages : 248
Dimension : 16x24x1,5 cm
Prix : 18,00 €
Disponibilité : en stock

Baume & Marpent : de la Haine au Nil... Itinéraire d'un géant

Auteur(s) : Jean Puissant, Guénaël Vande Vijver, Yves Quairiaux, Alain Dewier, Olivier Cnockaert, Karima Haoudy, Iwan Strauven, Benoit Moritz, Pierre Rasson, Michel Thiry, Isabelle Sirjacobs. Préface de Philippe Busquin.
Édition : Écomusée du Bois-du-Luc
Année de publication : 2008
Nombre de pages : 267
Dimensions : 14,8x21x,9
Prix  : 20,00 €
Disponibilité : en stock

Le site minier du Bois-du-Luc, patrimoine universel

Auteur(s) : Karima Haoudy
Édition : Institut du Patrimoine wallon
Collection : Les Carnets du Patrimoine, n°63
Année de publication : 2009
Nombre de pages : 65
Dimension : 16x24x0,4 cm
Prix : 6,00 €
Disponibilité : en stock

Le Centre, une région façonnée par l'industrie

Auteur(s) : Isabelle Sirjacobs
Édition : Institut du Patrimoine wallon
Collection : Les Carnets du Patrimoine, n°82
Année de publication : 2011
Nombre de pages : 65
Dimension : 16x24x0,4 cm
Prix : 6,00 €
Disponibilité : en stock

livre03
livre06
livre07
livre08

Les sites miniers majeurs de Wallonie, patrimoine mondial

Auteur(s) : Jacques Crul, Jean-Louis Delaet, Gislaine Devillers, Alain Forti, Bruno Guidolin, Robert Halleux, Karima Haoudy, Pierre Paquet, Guillaume Pisella et Maryse Willems
Édition : Institut du Patrimoine wallon
Collection : Les Carnets du Patrimoine, n°96
Année de publication : 2012
Nombre de pages : 69
Dimension : 16x24x0,4 cm
Prix : 6,00 €
Disponibilité : en stock

Construire au-delà de la méditerranée

Auteur(s) : Boussad Aiche, Tom Avermaete, Dominique Barjot, Karin Blanc, Antonella Cabassi, Vilma Fasoli, Christel Frapier, Milva Giacomelli, Ezio Godoli, Karima Haoudy, Guy Lambert, Anna Nuzzaci, Cristina Pallini, Bertrand Paponot et Véronique Laurent, David Peyceré, Claudine Piaton, Michelangelo Salpietro, Assia Samaï Bouadjadja, Annalisa Scaccabarozzi, Isabelle Sirjacobs, Paola Ricco, Simon Vaillant, Mercedes Volait
Édition : Honoré Clair
Année de publication : 2012
Nombre de pages : 237
Dimension : 24x28x2,3 cm
Prix : 45,00 €
Disponibilité : en stock

ma terre: ils ont bâti des montagnes

Auteur(s) : Freddy Joris, Corinne Boulangier
Édition : Institut du Patrimoine wallon et RTBF
Année de publication : 2011
Nombre de pages : 215
Dimensions: 26,6×26,6×1,9 cm
Prix : 28,00 €
Disponibilité : en stock

ma terre: chemin de fer chemins de rêves

Auteur(s) : Valérie Dejardin, Corinne Boulangier et Gorian Delpature
Édition : Institut du Patrimoine wallon et RTBF
Année de publication : 2012
Nombre de pages : 207
Dimensions : 26,6×26,6×1,9 cm
Prix : 28,00 €
Disponibilité : en stock

Contactez-nous

Information / Réservation

Animations / Pédagogies

Administration / Commande

Direction

Communication / Tourisme





  • +32 (0)64 28 20 00

Scientifique





  • +32 (0)64 28 20 00

Technique

  • Giacomino Marulli

  • Geoffrey Marulli

  • Giuseppe Casciaro

  • Franco Gaziano

  • Alain Sicx

Presse

Contact presse

Notre direction chargée des contacts avec la presse répond à vos questions concernant les expositions temporaires, visites, partenariats et diverses activités de l’Écomusée du Bois-du-Luc.

Vous pouvez contacter Chloé Pirson
par mail: chloe.pirson@ecomuseeboisduluc.be
ou
par téléphone :  + 32 (0)64/28.20.00

Notre dossier de presse est en téléchargement libre ci-dessous. Nous mettons également à votre disposition quelques illustrations libres de droits pour un usage non commercial (moyennant la mention du copyright).

Pour tout ce qui concerne les demandes d’autorisation de tournage et de prises de vue, nous vous invitons également à nous contacter.

Dossier de presse

Télécharger: DOSSIER DE PRESSE – Bois du Luc

Photos

Ces photos ne sont pas libres de droits pour un usage commercial
Clic sur les photos pour agrandir et clic droite pour les télécharger

load01
load02
load03
load04

Services

Infrastructures

infra01
infra02

Nous mettons à disposition une cafétéria, pour pique-niques (réservation moyennant consommation), réunions, etc. (45 pers. max.). Nous pouvons aussi l’équiper d’un vidéoprojecteur et d’un écran, vous mettre en contact avec les traiteurs de la région.

Il y a aussi possibilité d’y prendre un petit-déjeuner se compose d’un café ou d’un jus d’orange et de deux croissants pour 5,00 €/pers.

Pendant la période qui s’étend de mai à septembre, nous pouvons également accueillir des événements de plus grande ampleur, avec la mise à disposition de locaux et la mise au point d’un programme de visites selon vos besoins.

Le site est régulièrement exploité dans le cadre de tournages (films, publicités, clips, etc.), n’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe pour de plus amples renseignements à ce sujet.

Itinéraire Accessible en transport en commun via la gare de La Louvière Centre par les bus n° 37 et 39 et par route E19/E42 Sortie 21 Le Roeulx.

Réservations et renseignements

Site minier du Bois-du-Luc, Patrimoine mondial de l’UNESCO Écomusée du Bois-du-Luc Rue Saint-Patrice 2b, 7110 La Louvière (Houdeng-Aimeries)

Tél : + 32(0)64/28.20.00
fax : +32(0)64/21.26.41
E-mail : info@ecomuseeboisduluc.be

ou

Direction

Hotels

Chambres d'hôtes, Gîtes et Auberges

Newsletter

Enregistrer